Par le Docteur Fabienne Marchand

Comme la peau, la vulve et le vagin sont constitués de fibres de collagène et d’élastine. Après un accouchement, sous l’influence de traitements hormonaux ou anti-hormonaux (pilule mini dosée, traitement de l’endométriose, du cancer du sein…) avec l’âge, notamment après la ménopause, les parties génitales peuvent se modifier. Il apparaît alors un relâchement vulvo-vaginal engendrant parfois une ouverture de l’orifice (sensation de vagin trop large), une sécheresse vaginale avec irritations, infections vaginales et urinaires à répétition, des fuites urinaires et une perte des sensations lors des rapports sexuels avec une diminution du plaisir.

La RFVV est un traitement non invasif qui traite avec succès l’ensemble de ces symptômes. C’est une technique déjà utilisée pour le raffermissement de la peau (visage et corps) et qui a été adaptée aux organes génitaux féminins. Elle est utilisée depuis plus de 5 ans aux EtatsUnis, au Canada et en Asie avec d’excellents résultats. Elle est arrivée en Europe et en France en 2017.

Le principe repose sur l’émission d’ondes électro-magnétiques qui stimulent la production naturelle de collagène et des fibres élastiques du derme sans agresser l’épiderme. Pour cela, on utilise une sonde thermo contrôlée (42° à 45°C). La méthode est donc différente du traitement au laser vaginal qui chauffe au-delà de 60 à 80 °C, qui est donc ablatif et qui ne peut être utilisé sur la vulve.

Le traitement se fait en position gynécologique. La sonde utili – sée est arrondie, de la taille d’un doigt. Sa courbure est adaptée à la vulve et au vagin. Elle est à usage unique. Le traitement est indolore et ne nécessite pas d’anesthésie. On applique du gel de contact et on passe la sonde sur la vulve (grandes lèvres, petites lèvres, région du clitoris, périnée) et sur toutes les faces du vagin. On perçoit la chaleur produite, mais il n’y a pas de risque de brûlure puisque la température est bloquée.

On réalise 3 séances de 20mn à 1 mois d’intervalle puis 1 séance à 1 an. Il est conseillé une séance annuelle d’entretien. Les résultats sont très satisfaisants puisque 100 % des femmes ont constaté une amélioration pour la sécheresse, l’inconti – nence urinaire légère et la béance vulvaire. 90 % des femmes ont signalé des rapports sexuels moins douloureux et ont pu accéder plus facilement à l’orgasme grâce à la revascularisation du clitoris.

 

La RFVV et une méthode révolutionnaire pour la femme et qui permet en 3 séances de 20mn de traiter l’incontinence urinaire légère, de retonifier les parois vaginales, de repulper la vulve et d’augmenter le désir sexuel et l’orgasme féminin en revascula – risant la région clitoridienne. Ainsi, la femme constate une véritable réjuvénation intime apportant une confiance en soi et une qualité de vie sexuelle.

 

Par le Docteur Fabienne Marchand

Chirurgien gynécologue et Médecin Esthétique – Nantes. Diplômée de la faculté de Paris Créteil en Gynécologie Esthétique (CUMEG). Membre de l’AMME et de l’AFME. Membre de l’Européen LED Académie

Leave a Comment