Par le Docteur Gilles Korb

Le concept de Cosméceutiques (contraction des termes cosmétique et pharmaceutique) est né aux USA en 1997.

Ce sont des composés biologiquement actifs dont les performances sont liées à leur forte concentration en produits actifs, supérieure aux cosmétiques traditionnels avec cependant un risque plus élevé d’irritation ou d’intolérance. Ils permettent de donner une réponse antiâge très qualitative et sont prescrits par les médecins esthétiques pour potentialiser leurs traitements, tant pour préparer la peau avant, que pour la réparer et l’entretenir par la suite. Bien qu’ils ne soient pas classés comme médicaments, l’élaboration des Cosméceutiques procèdent d’une démarche pharmaceutique avec tests et essais cliniques rigoureux.

Le rôle des Cosméceutiques :

Les principaux domaines d’utilisation des Cosméceutiques se répartissent en :

  • Prévention dès 20 ans, pour lutter contre le stress oxydatif et les radicaux libres
  • Protection à partir de 35 ans, pour protéger la peau
  • Correction après 35-40 ans, pour corriger les rides, le relâchement cutané, les taches ….
  • Association aux divers procédés de médecine esthétique pour en améliorer leurs effets et leurs résultats.

Dans la pratique, les laboratoires mettent au point des combinaisons de molécules, car une seule d’entre elle ne peut contrôler tous les facteurs de vieillissement cutané.

Les Cosméceutiques se classent en plusieurs catégories

  • Les Ecrans Solaires : dont le facteur de protection doit être prouvé par des études in vitro et in vivo. Trop souvent mal utilisés, les laboratoires en modifient texture, arôme et galénique pour en améliorer l’observance. La mention « écran total » prêtant à confusion est désormais interdite.

  • Les Hydratants : au premier rang desquels l’Acide hyaluronique, aux propriétés occlusives, humectantes ou émolliantes. Ils sont utilisés en dermatologie : dermatose allergique, psoriasis, lésions de grattage…, mais aussi pour traiter le vieillissement cutané, les rides et hydrater la peau après traitements de surface (peeling, laser, lumière pulsée…)
  • Les Antioxydants : enrayent les processus oxydatifs cellulaires, diminuent l’inflammation source de dégradation collagénique et protègent la peau contre les agressions solaires. On distingue : les vitamines (A, C, E), l’ubiquinone ou Coenzyme Q 1O, les polyphénols de thé vert ou de pépins de raisin. La vitamine A (Rétinol) et ses dérivés tel l’acide rétinoique en particulier, réduisent les rides et les taches solaires. C’est également un antiacnéique puissant.
  • Les Hydroxyacides : ce sont des acides de fruits qui améliorent la texture de la peau (effet peeling) et les troubles pigmentaires: acide glycolique, malique tartrique, lactique…, que l’on retrouve d’ailleurs dans la composition des peelings esthétiques. Employés pour préparer la peau avant un traitement de surface (peeling, laser, radiofréquence) et en prolonger les effets.
  • Les Agents Dépigmentants: Ce sont l’hydroquinone, les acides kojiques et azelaiques, l’arbutine, la glabridine extraite du réglisse et les vitamines C et B3. Ces dernières réduisent l’hyperpigmentation, améliorent l’aspect des lentigos et des taches pigmentaires. Le NAG (N Acéthyl Glucosamine) prévient les signes d’agression solaire et diminue l’hyperpigmentation. Toutes ces molécules réparent et prolongent les effets des traitements dépigmentants tels que peelings, lumière pulsée…
  • Les peptides topiques : sont élaborés à partir d’acides aminés. Le KTTKS par exemple, induit la fabrication de collagène au niveau du derme.
  • Les Agents Botaniques : Forment le plus grand groupe d’additif du commerce. Populaires car bénéficiant de la vague écologiste, ils doivent cependant faire la preuve de leur efficacité et de leur innocuité (allergie, irritations).

L’avenir des Cosméceutiques est assuré par une demande exponentielle en produits antiâge lié au vieillissement de la population. C’est ainsi que les médecins esthétiques doivent s’informer des produits les plus récents pour adapter au mieux leur pratique au quotidien.


Docteur Gilles Korb 

Chirurgien plasticien du visage et du cou . Nantes, spécialiste de la chirurgie esthétique et médecine esthétique pour le cou et le visage. Membre de la société Française de Chirurgie Plastique et Esthétique de la Face et du Cou (SFCPEFC) et de la World Society of Anti-Aging Medicine (WOSAAM).

Leave a Comment