Par le Docteur Frédéric Braccini

Un concept esthétique pour corriger les ombres et projeter les points de lumière avec la juste quantité de produit.

S’appuyant sur les méthodes d’analyse et de mise en valeur du visage adoptées par les photographes, le Dr Frédéric Braccini propose à ses patients un protocole subtil qui joue avec les ombres et les lumières du visage.

L’approche 2.4 Full Face offre un résultat esthétique naturel mais néanmoins visible en utilisant la juste quantité de produit, au bon endroit, ceci afin d’optimiser également le ratio budget/résultat.

L’approche 2.4 est issue du concept « Less is More » qui a été publiée dans la Revue Laryngologie en 2017.

Une correction optimisée et économique nécessitant 2 seringues d’acide hyaluronique

2.4 vient du constat que dans ma pratique personnelle j’utilise en moyenne 2 seringues pour traiter un visage : 1 seringue d’ART FILLER® Universal et 1 seringue d’ART FILLER® Volume, des Laboratoires FillMed (anciennement Filorga). Chaque seringue contient 1.2 ml d’acide hyaluronique. D’où le concept 2.4.

J’utilise ces produits car ils contiennent 1.2 ml et non 1 ml comme d’autres produits. Cette quantité supplémentaire fait une belle différence. De plus, ART FILLER Universal et ART FILLER Volume ont des propriétés volumatrices optimales pour projeter les tissus avec peu de produit. C’est ce qui rend cette approche possible.

Bien entendu, 2.4 Full Face repose sur une optimisation de la quantité de produit utilisée pour chaque patient. Cela signifie que les quantités peuvent varier d’un patient à l’autre.

Correction des ombres et dépressions qui génèrent des expressions négatives verticales

Correction des triangles de zones d’ombre, visibles à la fois au repos et en dynamique. Ils génèrent les expressions négatives, placées sous ce que j’appelle les « bandes verticales » qui regroupent la vallée des larmes, la partie haute du sillon nasogénien, le pli d’amertume et l’encoche mandibulaire. J’utilise ART FILLER® Universal car c’est un gel moyennement réticulé, comblant et très modelable.

Projection des points de lumière pour un effet embellisseur

Projection des points de lumière, inspirée du « highlighting » utilisé par les make-up artists.

En restaurant le volume de la joue, en accentuant la projection de la pommette et la définition de l’angle mandibulaire il est possible de restaurer les points d’accroche de la lumière. L’effet embellisseur est immédiat et nécessite peu de produit, les injections étant faites dans des zones où l’espace sous-cutané est très réduit.

Cette étape ne sera pas nécessaire pour tous les patients et elle sera parfois juste suffisante pour les jeunes patientes souhaitant améliorer l’existant.

J’utilise ART FILLER® Volume, un gel ferme et projetant qui permet un effet correcteur avec très peu de produit.

 

** quantités moyennes utilisées devant être adaptées au profil de la patiente


Docteur Frédéric Braccini 

Chirurgien de la face et du cou. Président de la SAMCEP à Nice.

Leave a Comment