Par le Docteur Claude Chauchard

Rappelez-vous de la célèbre sorcière dans le film Blanche Neige regardant son visage dans le miroir et lui posant la question « Oh ! Miroir, ne suis-je pas la plus belle en ce monde ? »

Qui ne rêve pas à son tour non pas d’être la plus belle en ce monde mais pour le moins d’avoir la plus belle peau ? Est-ce la hantise de toutes les femmes d’avoir une belle peau, non ? C’est celle de tous !

Dès qu’un bouton ou une rougeur apparaît ou persiste sur un visage, voilà vite une angoisse qui se fait jour. En fait comment s’y prendre pour avoir une belle peau, voir une peau magnifique ? C’est la question que je me pose tous les jours ! Que puis je faire pour que tous mes patientes ou patients aient une belle peau ?

A force d’y réfléchir et d’avoir tout essayé, les crèmes, les huiles, les herbes, le laser, force est de constater que l’état intestinal est primordial pour obtenir et garder une belle peau. L’intestin en effet ne doit pas être poreux, il doit garantir la bonne sélection des nutriments qui le traverse et qui ensuite traverse la cellule intestinale pour passer dans le sang et nourrir nos tissus et en particulier notre peau.

Bien sûr nous sommes ce que nous mangeons et c’est de cette bonne nourriture que l’on pourra assurer la maintenance d’une belle peau. En fait cette condition ne suffit toujours pas, faut-il encore que cette nourriture soit acceptée par notre système  immunitaire. Il faut que tel ou tel organisme possède les outils enzymatiques qui vont permettre d’assimiler cette même nourriture. Cette assimilation évoque l’absence d’intolérance alimentaire qui par sa présence altère la paroi intestinale et crée un conflit immunologique. Ce dernier, par ses réactions, écarte et lèse nos cellules intestinales qui dès lors vont laisser passer des molécules indésirables dans notre sang et aggraver ce conflit immunitaire. L’intestin devient alors poreux, et c’est le début des problèmes de peau qui s’annonce.

Alors vont apparaître des boutons sur la peau, des rougeurs persistantes ou encore des situations plus graves comme l’acné ou le psoriasis. La peau est un émonctoire, ne l’oublions pas, au même titre que le poumon, les intestins, les voies aériennes supérieures. Et à ce titre d’émonctoire, l’organisme ne se gêne pas pour expulser à travers la peau des molécules qui ne peuvent rester à l’intérieur de notre corps. On peut dès lors considérer que pour avoir une belle peau, il faut avoir un intestin en très bon état, non poreux, capable d’absorber de bons nutriments.

L’absence d’intolérance alimentaire est indispensable. N’oublions pas que les oeufs sont en tête de cette liste d’intolérance alimentaire suivis des produits laitiers, des céréales (avec le gluten) et des arachides (les cacahuètes en particulier. Les compagnies aériennes aux Etats-Unis ont arrêté de distribuer des cacahuètes à bord des avions à cause d’accidents allergiques importants…).

Il faut donc choisir une bonne nourriture, bien mastiquer les aliments, mais choisir une nourriture qui convient à votre organisme.

Il est toujours utile de supplémenter son organisme en substances pouvant améliorer les qualités de la peau. En particulier les probiotiques, la vitamine A, mais aussi les antioxydants comme la vitamine E et C, le Zinc, et le sélénium.

J’aime bien conseiller l’apport journalier de psyllium organique, environ une cuillère à soupe à mélanger avec de l’eau tiède le soir au coucher.

Le psyllium est une herbe aux propriétés étonnantes pour l’intestin en jouant le rôle d’effet “Balai” ou nettoyant. En quelque sorte cela permet d’éliminer beaucoup de mauvaises molécules qui sont ainsi emportées par les selles. Lesquelles selles seront d’ailleurs plus facilement évacuées, évitant ainsi la constipation, ennemi numéro 1 de la peau.

Je conseille aussi l’apport d’huile de chanvre, une cuillère à soupe après le petit déjeuner. Elle apporte les acides gras polyinsaturés de type 3, 6, 7 et 9 et en quantité parfaitement équilibrée. Les acides gras polyinsaturés sont les constituants essentiels de bonnes membranes cellulaires, elles-mêmes responsables d’une bonne nutrition de nos cellules et bien sûr des cellules de la peau.

On ne peut pas clôturer ce sujet sans recommander une bonne hygiène extérieure de la peau. Incluant nettoyage matin et soir et apport bien sûr des crèmes nourrissantes de votre choix. Je dois rappeler ici que les soins de nuit sont les plus importants car c’est la nuit que la peau se répare pour nous donner un teint éclatant au réveil.

Un dernier secret : ajouter une goutte d’huile essentielle de palma rosa à votre crème de nuit. Dès son application sur votre peau, vous ressentirez les bienfaits immédiats sur la tonicité de votre visage.

Voilà ainsi démontré que la beauté de la peau, c’est un ensemble de facteurs, mais que le point de départ de cette beauté est une activité intestinale parfaite. La beauté vient aussi et surtout de l’intérieur…


Docteur Claude Chauchard 

Spécialiste reconnu en Nutrition, contrôle du poids et Médecine Préventive du Vieillissement. Plus d’un million de 14 livres vendus dans plus de 5 langues. Fondateur du concept clinique Anti Age. La Clinique De Paris, installée en Chine, Taiwan, Japon et Corée depuis 1992. Assistant professeur dans les universités de SEOUL et PEKIN. Créateur de la méthode en Iigne Chrono Géno Nutrition.

Leave a Comment