À l’automne, deux techniques sont particulièrement en vogue à la Clinic Lémanic : les lasers et les peelings. Rien de tel pour rafraîchir et unifier le teint des femmes comme des hommes – chacun ayant un objectif et des besoins précis.

 

Peau lisse, teint de pêche, visage rayonnant. Toutes ces expressions employées dans le langage courant pour définir un idéal de beauté ont inspiré les soins médico-esthétiques visant à redonner de l’éclat à la peau. C’est une préoccupation de nombreuses personnes à l’approche des saisons plus froides et moins ensoleillées.

Quelles sont les meilleures techniques pour répondre à leur souhait d’afficher une mine fraîche et reposée ? Il y a deux options principales : la technologie laser offre des résultats sur les rides et le grain de peau, alors que les peelings gomment les imperfections du teint en homogénéisant la couleur et en estompant les pigmentations.

Lasers : entre teint et texture de la peau

Le teint terne et chiffonné est le signe d’une peau dévitalisée et fatiguée qui peut bénéficier d’un coup d’éclat par traitement au laser. Différents types de lasers (ablatifs, vasculaires, pigmentaires, fractionnés) peuvent être employés afin de lisser les tissus, estomper les ridules sous les yeux, réactiver la production de collagène pour redonner à la peau sa souplesse, sa fermeté et son élasticité et atténuer les taches bénignes localisées rouges ou brunes.
Tandis que les femmes ont un faible pour l’unification de leur teint et l’homogénéisation de la pigmentation, les hommes préfèrent en général l’homogénéisation texturale de leur peau. Cela s’explique par une particularité de la peau des messieurs qui est son épaisseur. Dans ce cas, le laser travaillera les textures en améliorant le grain de peau et en resserrant les pores dilatés. Chez les femmes, l’action du laser ciblera la pigmentation et l’unification du teint plutôt sur des zones précises du visage.

Une luminosité retrouvée avec les peelings

Agissant sur une ou plusieurs couches de la peau, le peeling chimique permet à la peau de se renouveler et de regagner en luminosité, en fraîcheur et en uniformité. Destiné aussi bien aux femmes qu’aux hommes, le peeling fait partie des grands classiques en médecine esthétique. Le plus souvent, on différencie entre peelings superficiels qui agissent sur l’épiderme, peelings moyens (jusqu’au derme moyen superficiel) ou profonds (derme moyen profond).

Adapté à un grand nombre de types de peau, le peeling superficiel a pour objectif d’améliorer l’apparence et la qualité de l’épiderme. Réalisé à base d’acides de fruits, le traitement est idéal pour les peaux plus jeunes : il donne un coup d’éclat tout en gommant les points noirs.

L’acide trichloroacétique (TCA) est l’agent incontournable pour les peelings de profondeur moyenne. Très efficace, il rend à la peau son éclat et sa tonicité, tout en effaçant ses défauts de surface. Ainsi les taches brunes, ridules et cicatrices superficielles d’acné s’estompent remarquablement.

Pour une action en profondeur, le phénol est l’agent de choix. Il permet de traiter les rides en profondeur. Il s’adresse donc à des patients aux rides marquées et au visage ayant subi un vieillissement prématuré, engendré par exemple par le tabac ou le soleil. Suite au peeling profond, la peau auparavant ridée paraîtra alors dénuée de rides et drastiquement rajeunie et repulpée.

Faire «peau neuve» grâce aux peelings du visage, vous permet de retrouver rapidement un teint lumineux, une peau nette et visiblement plus douce. L’action du laser, souvent complémentaire, permettra de se débarrasser des taches plus saillantes ainsi que de rides inesthétiques afin de gommer les marques du temps.

 

Par le docteur Véronique Emmenegger
Docteur en médecine. Double titre de spécialiste FMH (Suisse) en dermatologie, vénéréologie, allergologie et immunologie clinique. Elle cofonde en 1998 la Clinic Lémanic à Lausanne, en Suisse, dédiée à la médecine anti-âge, à la santé et la beauté de la peau. Elle en assure la direction médicale depuis 20 ans. Lauréate de plusieurs prix internationaux dont à l’UNESCO de Paris le Prix IIPP du Mérite au développement des technologies en médecine et en esthétique.

Plus d’informations sur cliniclemanic.ch

Leave a Comment