Par le Docteur Mina Charlot

Revitaliser et raffermir la peau en améliorant sa qualité, sa souplesse et son hydratation par micro-injections d’acide hyaluronique. Rajeunir sans transformation radicale avec un traitement simple aisément associé à d’autres soins complémentaires.

Les injections d’acide hyaluronique représentent un des actes les plus réalisés en médecine esthétique. La demande d’injections ne modifiant pas les volumes pour obtenir un rajeunissement plus naturel conduit à l’utilisation de plus en plus fréquente de skinboosters, qui peuvent en outre être facilement combinés avec d’autres traitements réjuvénants.

 

Retarder l’apparition de ridules et rides

Les techniques de lifting et d’injections de comblement changent les volumes des tissus mous. De plus, appliquées au visage, elles en modifient les expressions, parfois de façon importante. Ces changements peuvent représenter un frein pour les patients qui souhaitent bénéficier d’un rajeunissement cutané sans sacrifier le naturel et cherchent à restaurer l’éclat de leur peau de façon plus discrète et sans exagération.

Les skinboosters permettent de répondre parfaitement à ces attentes car les micro-injections d’acide hyaluronique hydrophile sous forme peu micronisée et très fluide, se limitent aux couches les plus superficielles de la peau. Grâce aux micro-particules, l’acide hyaluronique finement micronisé capte et redistribue l’eau, ce qui permet de rajeunir, redensifier et restaurer durablement les qualités trophiques perdues par la peau avec l’âge : fermeté, tonus, vitalité et élasticité. Ils permettent de renforcer l’éclat de la peau en effaçant les ridules superficielles.
Les soins sont personnalisés selon les besoins des patients.
Les peaux matures sont stimulées, leur aspect fripé et dérangeant est lissé et le visage retrouve alors son aspect radieux et rajeuni. Les peaux jeunes sont quant à elles préservées, tonifiées, réhydratées et embellies, les skinboosters permettent alors de retarder l’apparition de ridules et rides. Réalisées en nappage, les micro-injections permettent le traitement de zones multiples et très variées.

Principales zones cibles

Au niveau du visage, les principales zones cibles sont le front, les pommettes, et le menton. La mobilité du visage n’est pas altérée, les skinboosters permettent la parfaite conservation des expressions qui restent naturelles. Sur le reste du corps les zones les plus fréquemment traitées sont la base du cou, le décolleté, et les ridules des plis du coude, des bras, des poignets ou des mains.

Effets et contre-indications

Le soin au skinbooster est peu invasif, et quasi indolore. Ses effets indésirables sont rares et bénins, et l’acide hyaluronique n’est pas allergisant. Les contre-indications sont rares : femmes enceintes ou allaitantes, infections et lésions cutanées au niveau des zones de traitement, traitements anticoagulants. Les micro-injections sont réalisées en séries dans le derme moyen et le derme profond à l’aide d’une canule ou d’aiguilles très fines qui en règle générale, ne laissent pas de traces. L’utilisation de stylos injecteurs comportant des micro-aiguilles sériées permet également un soin aisé et confortable.
Il peut rarement arriver que de légères ecchymoses apparaissent, qu’il est aisément possible de dissimuler par un léger maquillage. Ces ecchymoses disparaissent rapidement et ne laissent habituellement pas de traces.
Le nombre de séances nécessaires est variable, entre 1 et 3 selon la zone traitée et le résultat escompté. Les séances sont espacées d’environ 1 mois, et le soin n’entraîne aucune éviction : la reprise d’activité est possible immédiatement dès la fin de séance. La durée d’action des skinboosters est longue, de 6 à 12 mois. Cette durée d’action définit le rythme d’entretien nécessaire de leur action par des séances de rappels réguliers, sous peine de voir les effets s’étioler. Le traitement par skinbooster s’intègre facilement dans une démarche multimodale de soins de rajeunissement. Il est alors combiné avec d’autres traitements synergiques.
Le soin au skinbooster peut ainsi être préparé le mois précédent par photorejuvénation/resurfacing préalable au laser Erbium- Glass ou par un traitement par radiofréquence. La photo bio-modulation en lumière LED peut aussi être proposée au cours des séances de micro-injections pour réduire l’inflammation et stimuler la production cutanée de collagène et d’élastine par les fibroblastes, accentuant ainsi les bénéfices du skinbooster.

S’adressant plutôt à des patients qui privilégient les soins non invasifs, les skinboosters peuvent également être proposés comme complément à des injections de comblement ou de toxine botulique voire à des soins invasifs : ils permettent par exemple de traiter des zones non prises en charge par le lifting facial chirurgical telles les rides supra-labiales en « code barre » ou de la patte d’oie.

Le succès des skinboosters ne devrait pas se démentir, ayant permis à de nouveaux profils de patients d’entrer dans une démarche de soins de rajeunissement. Proposées seules ou en association dans un traitement pluriel, les micro-injections d’acide hyaluronique ont pleinement trouvé leur place dans nos cabinets.

Par le docteur Mina Charlot
Thérapôle Centre Atlantique, pôle Nutrition – Esthétique
Docteur en Médecine, spécialisée en médecine morphologique anti-âge et en nutrition
Médecin formateur et membre actif de sociétés savantes
Plus d’informations sur dr-charlot-esthetique.com

Leave a Comment