Dr Véronique Emmenegger

Pour renforcer l’estime de soi !

Se caractérisant par une dépigmentation de la peau, le vitiligo est un problème dermatologique fréquent. Il affecte 2 à 3% de la population européenne. Bien que considéré comme bénin, il peut être source de complexes majeurs. Le vitiligo entraîne bien souvent une baisse significative de l’estime de soi. Il peut même s’avérer être un handicap au quotidien, notamment lors des saisons ensoleillées. Les plaques de vitiligo étant dépourvues de pigment, elles ne sont plus protégées du soleil et rougissent rapidement. L’écran solaire est indispensable afin de limiter les coups de soleil. Dans un premier temps, touchant le plus souvent une zone restreinte dépigmentée, le vitiligo s’étend par la suite au cours des mois et des années. Il se concentre plus rarement sur une seule zone du visage ou du corps.

Pour traiter le vitiligo, longtemps considéré comme impossible à soigner, les chercheurs ont commencé à trouver des solutions. Des procédures ont vu le jour, comme l’application de crème topique à effet immunomodulateur, la photothérapie UVA-UVB, les greffes de peau et plus récemment, le Laser Excimer. 

Le Laser Excimer pour des résultats souvent spectaculaires

Ce Laser Excimer à 308 nm constitue un moyen de traitement efficace, grâce à son effet pro-pigmentant et à sa sélectivité. Il émet une longueur d’onde dans le spectre des UVB. Le Laser Excimer et la photothérapie UVB à spectre étroit (311–313 nm) offrent les meilleurs résultats thérapeutiques à ce jour. L’avantage de ce Laser réside dans sa sélectivité : seules les zones atteintes sont traitées. La zone balayée par la lumière laser est moindre comparativement à la photothérapie traditionnelle. Le Laser Excimer est bien toléré. Il est particulièrement recommandé sur le vitiligo récent et peu étendu. Les résultats obtenus sur le visage sont souvent spectaculaires et rapides. Des programmes sur mesure sont mis en place.

La longueur d’onde de 308 nm du laser Excimer semble être la plus apte à stimuler les mélanocytes et par conséquent la repigmentation. Grâce à sa pièce à main variable, le laser permet de traiter des lésions hypopigmentées même si elles sont de très petite taille. Le traitement démarre sur la base de deux séances par semaine en moyenne, avec une dizaine de séances pour le visage et le double au moins pour le corps. Les résultats obtenus dépendent naturellement des zones à soigner. On peut observer entre 80 et 100% de repigmentation sur le visage, et 60% sur le tronc. Sur le dos des mains, les effets sont légèrement inférieurs.

On utilise le Laser Excimer seul ou en combinaison avec des traitements classiques. De nouvelles molécules biologiques agissant sur l’immunité, administrées par voie interne, sont à l’étude actuellement. Il est important de relever que, même si le traitement au Laser Excimer ne permet pas de solutionner chaque cas, il représente une avancée majeure dans le traitement du vitiligo. Et en particulier, dans les formes touchant le visage.

Dr Véronique Emmenegger : Docteur en médecine. Double titre de spécialiste FMH (Suisse) en dermatologie, vénéréologie, allergologie et immunologie clinique. Elle cofonde en 1998 la Clinic Lémanic à Lausanne, en Suisse, dédiée à la médecine anti-âge, à la santé et la beauté de la peau. Elle en assure la direction médicale depuis 25 ans. Lauréate de plusieurs Prix internationaux dont à l’UNESCO de Paris le Prix IIPP du Mérite au développement des technologies en médecine et en esthétique, ainsi que le Prix de la meilleure clinique en médecine anti-âge et préventive décerné ce printemps à Monaco.

Plus d’information : cliniclemanic.ch

 

Leave a Comment